Une blague de mauvais gout dans une salle de bingo au Kentucky

La semaine dernière, Austin Whaley se faisait arrêter dans une salle de Bingo à la suite d’un canular de mauvais gout. Selon ce qui a pu être rapporté, le jeune homme d’à peine 18 ans s’était arrêté dans une salle de Bingo au Kentucky remplis de personnes du troisième âge. Peu de temps après son arrivé, il se mit à crier « Bingo ! ». Ce simple mot devint une source de problème pour la suite de l’après-midi.

A la suite du mot destructeur, le jeu fut ensuit interrompu quelques instants pour vérifier son bingo. Lorsque la foule découvrit que c’était faux et il s’agissait d’une blague, cela se transforma en émeute. Le jeune homme refusant de s’excuser, il fut ensuite arrêter et emmener par la police  pour trouble de l’ordre. Comme sanction, il ne sera retrouvera pas en prison mais il lui est à présent interdit de crier le mot « Bingo » pendant six mois. Pendant ce temps, à la suite de ce petit démêlé avec la justice, Whaley ne voudra certainement plus jamais dire le mot « bingo ».

Mais certains s’interroge. Cette sanction ne violerait-elle pas le droit de libre expression ? C’est une question que l’on laisse aux juristes et expert sur la question.

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.